Volpone  de Toni Cecchinato et Jean Collette

D' après Ben Jonson

 

Reprise 2016

 

Diffusion: D' Un Acteur, l' Autre - Odile Sage - 01 69 49 32 09 / 06 81 91 45 08

acteur@orange.fr/ www.dunacteurlautre.com

 

 

       Volpone est l'une des comédies les plus brillantes de Ben Jonson, dramaturge dont la réputation fut équivalente à celle de Shakespeare. Il a signé là une comédie exubérante où il donne libre cours à son génie satirique pour montrer les effets de la soif de l'argent, et notamment la perversion des relations entre les individus.

Volpone, riche vénitien, amateur de bonne chère et de femmes, assisté de son âme damnée, Mosca, a trouvé un moyen astucieux pour s'enrichir encore plus ; il feint d'être mourant ; ceux qui convoitent son héritage le couvrent de cadeaux. Après de nombreux complots et jeux de dupes, ce bel édifice va s'effondrer...

Des personnages hauts en couleurs ; une farce "moderne" , un spectacle loufoque et baroque à la fois.

 

 

 

 

 

Mise en scène : Céline Sorin

Interprète(s) : Grégory Benoît, Samir Dib, François Juillard,

Anne Mino, Yannick Rosset, Céline Sorin

Assistant à la mise en scène : Yannick Rosset

Musique : Samir Dib

Scénographie : Daniel Martin

Costumes et perruques : Marie-Ange Soresina

Masques et marionnettes : Christophe Kiss

Création lumières : Arnaud Viala

Maquillage : Johannita Mutter

Régie : Alexandre Niollet

 

 

Production Fox Cie

 

Soutiens : Château Rouge scène conventionnée Ministère

de la Culture, Ville  d’Annemasse, 

Conseil  Départemental  de Haute  Savoie,

Assemblée des Pays de Savoie – Belvédère des Alpes,

Conseil régional Rhône-Alpes

 

 

 

 

 

 

              Au-delà de la morale sur la cupidité des hommes et le rapport odieux qu'entretiennent certains avec l'argent, c'est le côté cinématographique de cette pièce qui nous a séduits ; il est aisé d'imaginer une parenté avec une comédie mafieuse en noir et blanc, un "Tarantino", le côté caricatural des personnages nous semblait tendre aussi vers le dessin animé, la B.D ; cependant nous voulions trouver notre propre univers, que l’hommage reste léger, discret, personnel...

 

              Nous avons donc choisi un code de jeu très marqué, en lien avec notre dernière production : "Le Médecin malgré lui", joué par des comédiens marionnettisés. Les personnages s’immobilisent parfois dans une gestuelle outrancière, exagérant ainsi la situation comme dans un "Tintin", ou encore dans un film muet.

Nous ne voulions pas figer les costumes dans une époque donnée ; même si les redingotes et les robes rappellent les années 20, nous nous sommes plutôt appuyés sur les noms des personnages qui évoquent des animaux, nous y avons ajouté de la couleur, de la folie, de l'irrévérence…

La modernité, c'est aussi une bande son qui ne se contente pas d'illustrer le texte mais qui est une composante essentielle du spectacle ; cette musique se décline sur des thèmes jazzy, rap, rock.

Cet univers devait se décliner dans des lieux eux aussi codifiés, irréalistes : une boite à jeux, sans repères connus, avec un minimum d'accessoires pour laisser place à l'imaginaire : 4 lieux, 4 faces, un cube qui se déplie, tourne, nous permettant littéralement d'apparaître sur scène, pas d'entrées, pas de sorties, passer d'une scène à l'autre sans s'en être aperçu, des lieux qui s'entremêlent.

Une dernière chose : ici, Mosca est  une femme ;  comment des hommes, obnubilés par le pouvoir, aveuglés par l'argent et par leur vanité exacerbée, pourraient-ils se méfier d'une humble secrétaire ?

 

                                                                                                

PRESSE

 

 

Le parti pris qu'ils imposent à la pièce de Ben Jonson ne souffre pas la demi-mesure. Et c'est précisément ce qui fait la force de leur spectacle... Dès que le rideau s'ouvre, le spectateur est plongé dans un univers particulier, hautement revendiqué.

                                                                                                                                                  Pariscope

 

De leur maquillage à leurs costumes en passant par leur déplacement, tout est absolument cartoonesque. Un peu comme dans des films muets : gestes outranciers, expressions des visages exagérées, sentiments exacerbés… le tout sur un musique très rythmée.                                                                                                                                    France Inter

 

Tout se passe dans un grand cube qui tourne et se déplace, et autour de ce cube. Ainsi resserré dans l’espace comme dans un jeu minimal, le spectacle de Céline Sorin est plutôt fascinant. Il créée une distance, à partir de laquelle on ne s’intéresse guère à l’histoire elle-même, mais le fonctionnement de cette drôle de chose, aventureuse et maitrisée, est séduisante.

                                                                                                                      Gilles Costaz - Webthea

 

La mise en scène finement diabolique et réglée comme du papier à musique ,déploie sa galerie de pantins avec un charme ravageur, celui du théâtre de guignol quasi intemporel. C’est très expressif et très divertissant…

                                                                                                                   Le Monde - Evelyne Trân -

     « Volpone, une farce baroque:

Le Volpone que présente la Fox Compagnie est un vrai bonheur...Voilà un spectacle d'une puissante théâtralité et d'une drôlerie débridée, toutes deux servies par des comédiens talentueux ».                                          Angèle LUCCIONI. Midi Libre

 

     « Volpone: verra bien qui rira le dernier...

..Comment ne pas apprécier le jeu des comédiens, tous parfaits, soutenus par une mise en scène rythmée et une scénographie des plus astucieuses...cette farce moderne riche en rebondissements vaut assurément le détour. »                     La Provence

 

 

     «....  La mise en scène est  moderne et originale...Au programme, un décor à roulettes totalement acteur du spectacle, deux bonnes lubriques, un Samir Dib parfait en Volpone grunge...La brochette des assoiffés d'argent est digne des meilleurs héros de séries B... Céline Sorin explose le plateau en une Mosca machiavélique qui mène sa barque à souhait...La scénographie est à saluer, la mise en lumière et la mise en espace sonore sont deux réussites... »      A. Blaustein Niddam.   La boite à sorties

 

    « Le spectacle du jour: Volpone

Cette comédie humaine est magnifiquement restituée par la Fox Compagnie: la mise en espace est intelligemment concentrée autour d'un décor-cube qui se prête à toutes les transformations...les comédiens sont parfaits dans leurs rôles, baroques et décalés; costumes, masques, déplacements, mimiques relèvent à la fois de Fellini et de la commedia dell'arte. C'est un spectacle conçu avec pertinence et réalisé avec efficacité.                                                                               Vaucluse matin

 

    « Le spectacle est baroque. Les comédiens avec leurs costumes bigarrés et des coiffures en bec de perroquet, ressemblent à des oiseaux bizarres. La scène est un cube qui se déplie. Une sorte de coffret géant qui s'ouvre et se referme au gré des scènes. Il s'agit d'une farce à l'italienne dont le caractère volontairement outré du jeu convient bien à l'exubérance et à la jovialité latine. »                                                                                                       Claude Kraif. Revue-spectacles.com

 

    « L'exubérance baroque d'un Volpone endiablé

...nous spectateurs, rions de cette farce sans pitié et du rire diabolique de Mosca, nous jubilons  de cette mise en scène enlevée qui nous entraîne dans un tourbillon de rebondissements loufoques. »                            Nelly Bouriche. La Marseillaise

 

    « Entre Trash et théâtre masqué, une version aussi colorée qu'expressionniste du classique de Ben Jonson. Le jeu de dupes à Venise devient farce cruelle où vénalité et manipulations se hissent au rang des beaux art... »        

                                                                                                   Michel Flandrin. Radio-france bleu Vaucluse

 

            

    «... Grimés, campant des personnages très typés, les comédiens appuient avec justesse gestes et expressions pour souligner la bouffonnerie. Costumes, lumières et décors jouent la cohérence, offrant un écrin haut en couleurs à cet irrésistible bal des affreux. »                                                                                                                   Christine Monin. La Vie

                                  

 

     « … Habile comédie sur les relations humaines corrompues par l'appât du gain, cette adaptation de « Volpone » est sans doute moins morale que l'original. Mais tout aussi divertissante. Sans temps mort ni longueur. Les comédiens jouent à merveille leurs personnages démesurément vains, donnent la réplique avec un égal bonheur à leurs acolytes de chairs comme à ceux de chiffons, les entrées et sorties se font avec une virevoltante légèreté. Jusqu'au décor qui participe au succès de la comédie. Pièce maîtresse du spectacle, le décor est en effet un vrai bijou d'inventivité.  Vaste boîte à malice dont sortent idées et personnages, il concourt à la rafraîchissante dynamique de l'ensemble... ce Volpone est décidément une belle réussite.

                                                                                                               Karine PROST. RUE du THEATRE

 

 

Dates

 

2013-2015

Le 20 Avril 2013: Champs-sur-Marne- Salle jacques Brel

Le 10 Juin 2015: Seynod- Festival les Yeux Grands Ouverts

 

2012

Le 3 Février: Livry-Gargan- Salle Yves Montand

Le 2 Mars: Saumur-Salle Beaurepaire

Le 2 Avril: Villeparisis-Centre Culturel Jacques Prévert

Du 22 Mars au 3 Juin: Paris- Théâtre le Ranelagh

Les 16 Juin: Gruyère- Suisse

Le 25 Septembre: Rousset-A.I.L

Le 23 Octobre: Saint-Etienne- Théâtre de l' Université

 

2011

Du 13 au 23 Janvier: Annemasse- Théâtre Michel Servet

Du 24 au 25 Mars: Cluses-Théâtre des Allobroges

Du 7 au 10 Avril: Ferney-Voltaire- La Comédie

Le 12 Avril: Rillieux-la-Pape- Espace Baudelaire

Du 15 au 16 Avril: Dijon-Théâtre de la Fontaine-d' Ouche

Le 26 Mai: Coye-la-Forêt-Festival Théâtral

Du 9 au 31 Juillet: Festival d' Avignon Off- La Luna

Le 1er Août: Monaco- Fort Antoine

Du 12 au 13 Octobre: Château-Thierry-Cinéma-Théâtre

Le 18 Novembre: Faverges- La Soierie

Le 5 décembre: Marseille

Le 6 Décembre: Saint Raphaël- Le Forum

 

2010

Du 07 Janvier au 24 Janvier: Annemasse- Château-Rouge (Théâtre Michel Servet)

Le 2 Novembre: Bonneville- L' Agora (Festival Eclat de Scènes)

Du  9 Juillet au 31 Juillet: Festival d' Avignon Off- La Luna

Dans le cadre du SIMBAL:

Le 01 Octobre: Ville-la-Grand- Auditorium

Le 08 Octobre: Reignier- M.J.C

Le 15 Octobre: Vulbens-M.J.C du Vuache

Le 22 Octobre: Fillinges- Salle Communale

Le 3 Décembre: Tanninges- Salle Communale

Le 10 Décembre: Boëge- L' Entracte

 

 

 

 

1/7

© 2019 FOX Cie
 

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-googleplus